Le modèle de réponse à l’intervention Imprimer Envoyer
En pratique - La lecture
Écrit par Alain Desrochers, Line Laplante, Monique Brodeur   
Mardi, 14 Mai 2019 13:05

Alain Desrochers
Université d’Ottawa

Line Laplante
Université du Québec à Montréal

Monique Brodeur
Université du Québec à Montréal

Le modèle de réponse à l’intervention et la prévention des difficultés d’apprentissage de la lecture au préscolaire et au primaire

in Perspectives actuelles sur l’apprentissage de la lecture et de l’écriture – Contributions about learning to read and write ; Actes du Symposium international sur la litéracie à l’école - International Symposium for Educational Literacy (SILE/ISEL) 2015, dir. Marie-France Morin, Denis Alamargot et Carolina Gonçalves, Les Éditions de l’université de Sherbrooke (2016), pp 290-314

pdf Télécharger le document

 

Résumé

La recherche scientifique en éducation montre qu’il est possible de réduire le nombre des élèves qui présentent des difficultés sévères d’apprentissage de la lecture en remplaçant l’approche « attendre l’échec avant d’agir » par une approche axée sur la prévention de l’échec. Le modèle de la réponse à l’intervention constitue une approche préventive dont l’efficacité a été attestée par des procédés scientifiques. Dans ce texte, nous décrivons d’abord les opérations proposées dans ce modèle pour prévenir les difficultés d’apprentissage et pour hausser l’engagement et la réussite des élèves. Ces opérations incluent la mise en œuvre de pratiques pédagogiques démontrées efficaces par la recherche, le dépistage régulier des élèves à risque ou en difficulté et l’intensification progressive des interventions pour répondre aux besoins de ces élèves, notamment par la mise en œuvre de pratiques orthopédagogiques. Ensuite, nous détaillons l’actualisation de ces opérations. Enfin, nous discutons les conditions essentielles à l’application réussie de ce modèle, selon trois phases : la planification, la réalisation, ainsi que l’évaluation d’impact et l’amélioration continue.

 

Note Form@PEx : Nous avons rencontré Alain Desrochers lors du Symposium de Montréal du 25 avril 2019 consacré à L’enseignement explicite dans la francophonie. Il y a fait une communication d’un très grand intérêt et ses interventions ont toujours fait preuve d’une très grande érudition et d’une parfaite connaissance des sujets abordés. Ajouté à cela, une extrême amabilité dans les discussions particulières que nous avons pu avoir avec lui.

Alain Desrochers

 
 
Une réalisation LSG Conseil.